L’Action Internationale de l'ESLAP

Une idée d’ouverture sur le monde

« L'esprit est comme un parachute, il ne peut fonctionner que s'il est ouvert » -- Orson WELLES

INTERNATIONAL

LA COOPÉRATION S’INSCRIT DANS LE PROJET FONDATEUR DE ESLAP, CHERCHANT L’OUVERTURE SUR LE MONDE ET LE DIALOGUE.
LA MOBILITÉ SORTANTE DES ÉTUDIANTS ET DES ENSEIGNANTS

Le dépaysement est une expérience favorable à l’ouverture artistique et au décentrement. Elle permet d’acquérir de nouvelles connaissances, une montée en compétences, la construction de nouveaux contacts et de nouvelles références.

Tous les étudiants réalisent au moins un semestre à l’international au cours de leur formation, sous forme d’un séjour d’études ou d’un stage à l’étranger.
L’école encourage et s’associe également à l’activité internationale des artistes-enseignants, qui répond aux enjeux du monde de la création contemporaine.

L’ACCUEIL DES ÉTUDIANTS ET DES ENSEIGNANTS INTERNATIONAUX

L’accueil d’étudiants et d’enseignants venant d’horizons divers fait partie de la politique d’établissement de l’ESLAP, poursuivant l’objectif de créer un contexte propice à l’interaction et au questionnement.

Près d’un quart des étudiants sont venus à l’ESLAP d’une vingtaine de pays pour réaliser une mobilité individuelle ou participer à un programmes d’échange. L’ESLAP accueille également des artistes-enseignants internationaux dans le cadre de projets communs et de partenariats, favorisant ainsi l’échange et le renouvellement constant de l’offre pédagogique.

LES PROJETS PÉDAGOGIQUES ET DE RECHERCHE

Chaque année, l’école organise et soutient de nombreux projets individuels et de collaboration en France, mais aussi à l’international. Certains de ces projets sont portés par les artistes-enseignants et s’inscrivent dans les enjeux pédagogiques du cursus ou le développement de la recherche (élaboration de projets collectifs, créations in situ, …). D’autres projets sont portés par les étudiants qui peuvent, en soutien, solliciter une aide financière de l’école.

L’action internationale

L’École Supérieure Libre d’Art de Paris souhaite offrir une ouverture à ses étudiants et capitaliser sur les atouts de la diversité et de la richesse de ses réseaux internationaux.

L’action internationale de l’École Supérieure Libre d’Art de Paris

L’ouverture et la confrontation à des capacités d’innovation et de création dans un contexte culturel étranger sont des données essentielles dans la construction d’un avenir professionnel.
Comme la plupart des grandes institutions d’art et de design dans le monde, l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs souhaite, pour offrir cette ouverture à ses étudiants, capitaliser sur les atouts de la diversité et de la richesse de ses réseaux internationaux.

Cette orientation a pour objectif de faire de l’École une référence internationale dans les domaines d’enseignement des arts et du design afin d’augmenter son attractivité pour les enseignants, les chercheurs et les étudiants du reste du monde.

L’action internationale de l’École se construit autour de cinq axes

  • 1 : Les mobilités des étudiants et des enseignants
    Celles-ci s’inscrivent dans le cadre de l’harmonisation du cursus à l’échelle européenne mais aussi internationale, et comprennent :la mobilité des étudiants pour des séjours d’études, intégrée au cursus de 4e année, dans les institutions académiques partenaires (bourses au mérite offertes par l’École). Ces mobilités, généralement d’un semestre, ne sont pas obligatoires mais sont encouragées par l’École.
    la mobilité des enseignants accompagne et favorise le développement des échanges et des projets à l’international. Les enseignants sont conduits à rencontrer les enseignants des institutions partenaires, à participer à des conférences ou colloques internationaux, à encadrer des workshops ou des projets de développement, à organiser des expositions des travaux des étudiants lors de grands évènements internationaux.
    l’accueil d’étudiants et d’enseignants étrangers d’institutions partenaires. Environ une cinquantaine d’étudiants étrangers venant du monde entier sont ainsi accueillis chaque année.
  • 2 : Les voyages pédagogiques(obligatoires pour tous les élèves de 3e année) proposés par chaque secteur de formation sur des thèmes spécifiques en lien avec l’actualité de la formation ou des partenariats. Le choix des destinations proposé par chacun des secteurs doit favoriser le développement des relations réellement constructives avec les institutions académiques des pays concernés.
  • 3 : Le stage en entrepriseobligatoire pour chaque étudiant durant son cursus et d’au moins 3 mois, peut être réalisé en France ou à l’étranger (bourses au mérite pour ces stages réalisés dans des sociétés ou entreprises variées, aux USA, au Japon, en Chine, en Nouvelle Zélande, à Madagascar, en Italie, en Allemagne, etc.).
  • 4 : L’organisation des workshopsavec des écoles ou universités étrangères. Ces activités sont conduite le plus souvent pour favoriser le développement de projets de recherche (master ou programme post master) et s’inscrivent parfois dans une relation bilatérale établie avec des pays comme l’Inde, la Chine, le Brésil, mais aussi avec les USA, la Finlande, le Japon …
  • 5 : La participation à des manifestations internationales(Séoul et Helsinki, « Capitales mondiales du design », le Salon International du Meuble à Milan …) ou à des rencontres organisées dans le cadre des réseaux d’associations internationales (ELIA (Ligue Européenne des Instituts d’Arts ; CUMULUS, International Association of Universities and Colleges of Art, Design and Media ; ICSID, International Council of Societies of Industrial Design) qui développent les collaborations entre les écoles en Europe et dans le monde, favorisent la réflexion autour des thèmes de pédagogie, de recherche et d’innovation.

    L’action internationale de l’École s’appuie sur un réseau particulièrement exceptionnel de 99 partenaires.

Étudiants étrangers à l’École

La dimension internationale est un enjeu devenu essentiel dans la construction d’un avenir professionnel. C’est pour chaque étudiant l’occasion de confronter ses capacités d’innovation et de création à de nouvelles cultures et à de nouvelles approches économiques, sociales et environnementales. C’est aussi le moyen d’acquérir une forte capacité d’adaptation.

L’École Supérieure Libre d’Art de Paris qui délivre un enseignement sur cinq ans dans dix secteurs : Architecture d’Intérieur, Art-Espace, Cinéma d’animation, Design graphique / multimédia, Design objet, Design vêtement, Design textile et matière, Image imprimée, Photo/ vidéo, Scénographie.

L’admission des élèves à L’École se fait exclusivement sur concours. Le diplôme de l’École est reconnu au grade de Master

Étudiants d’institutions étrangères

Les admissions à un séjour d’études à l’Ecole sont déterminées par le Coordonnateur du secteur, après examen des dossiers.

L’étudiant accueilli dans le cadre d’un échange est exonéré des droits d’inscription, ses droits de scolarité étant payés dans son établissement d’origine.

L’étudiant étranger reçoit une « carte d’élève de l’École Supérieure Libre d’Art de Paris». Il bénéficie durant cette période d’accueil des mêmes droits et est soumis aux mêmes obligations que les élèves de l’École.

La période d’accueil à un séjour d’études à l’École nationale supérieure des Art Décoratifs est attestée et un relevé des notes et des crédits correspondant à chaque unité d’enseignement est remis à l’étudiant étranger à la fin de son séjour d’études.

Déposer une candidature à un séjour d’études

Les candidatures doivent être adressées au responsable des relations internationales par les responsables des écoles partenaires ou par le candidat à un séjour d’études lui-même s’il s’agit d’une candidature spontanée.

Responsable des relations internationales :MR phelilippe

Étudiants de l’École à l’étranger

La dimension internationale est un enjeu devenu essentiel dans la construction d’un avenir professionnel. C’est pour chaque étudiant l’occasion de confronter ses capacités d’innovation et de création à de nouvelles cultures et à de nouvelles approches économiques, sociales et environnementales. C’est aussi le moyen d’acquérir une forte capacité d’adaptation.

Dans le cadre de l’harmonisation du cursus à l’échelle européenne et internationale (LMD), l’Ecole facilite la mobilité de ses élèves et propose des séjours d’études dans les institutions partenaires à l’étranger. Ces mobilités s’inscrivent dans le cadre de programmes d’échanges établis à partir d’un réseau particulièrement exceptionnel de partenaires académiques (dont plus de cinquante en Europe) et professionnels.

L’Ecole favorise pour ses étudiants des séjours à l’étranger qui constituent une ouverture sur des mondes culturels et professionnels différents.

Études à l’étranger

Les mobilités pour un séjour d’études, stage professionnel, ou voyage pédagogique à l’étranger, sont soumises à l’examen de la Commission Internationale de l’Ecole. Cette commission, présidée par la directrice de l’Ecole, réunit les coordonnateurs des secteurs d’enseignement et le directeur des études. Les étudiants doivent soumettre au jury un dossier artistique et une lettre de motivation. La maîtrise de la langue du pays choisi est un critère sélectif.

Cette commission a pour mission d’établir un classement fondé sur la qualité du projet et le mérite de l’étudiant. A partir de ce classement, l’Ecole peut attribuer des bourses aux étudiants afin de faciliter leurs séjours à l’étranger.

Responsable des relations internationales : phelilippe